Pourquoi les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon ont-elles choisi de réaliser un tel projet?

Avec notre volonté de développement durable et l’interdiction du gouvernement du Québec d’enfouir les matières organiques d’ici 2022 et, par le fait même, l’obligation de récupérer les matières organiques, les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon prennent l’initiative de mettre en place ce service de valorisation des résidus alimentaires et des résidus verts.

Plus de 55 % du sac poubelle est constitué de matières organiques (restes de table, de cuisine, résidus de jardin, etc.). Lorsqu’elles sont enfouies, les matières organiques produisent environ 7 % des gaz à effet de serre (GES) totaux du Québec; ces matières représentent pourtant une importante source d’engrais et d’enrichissement des sols.

Les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon, ainsi que leurs municipalités, adhèrent à ces principes et veulent gérer plus efficacement les matières résiduelles dont elles ont la responsabilité. Il est clair que l’heure est à la valorisation de ces matières, plutôt que de les enfouir. À preuve, quelque 500 municipalités au Québec pratiquent déjà la récupération et la valorisation de ces matières à l’aide du bac brun. Le choix était clair d’emboîter le pas à cet important virage dans la gestion de nos matières résiduelles.

Techniques

Qu'est-ce que le compostage?

C’est un procédé de valorisation biologique qui permet de transformer les matières organiques en un produit fertilisant stable et hygiénisé : le compost. Le compost peut être utilisé pour l’horticulture, l’agriculture ou l’aménagement de sites. Il constitue de l’énergie pour la terre.

Que sont les matières organiques?

Les matières organiques sont des matières qui se décomposent. Elles se regroupent en deux grandes familles que sont les résidus verts (feuilles mortes, gazon, résidus de jardinage, etc.) et les résidus alimentaires (fruits, légumes, restes de table, cartons et papiers souillés d’aliments, etc.).  À elles deux combinées, elles représentent plus de 55 % du contenu de la poubelle qui est destiné à l’enfouissement.

Que sont les 3 RV?

Pour maximiser nos ressources, nous devons réduire nos pertes dans la logique des 3 RV:

  • Réduire à la source (ex: moins d’emballage);
  • Réutiliser (ex: acheter ou vendre « usagé »);
  • Recycler (ex: le bac bleu);
  • Valoriser (ex: compostage domestique)

Où sera situé le centre de compostage ?

Depuis déjà quelques mois, les matières organiques sont ramassées à chaque porte et envoyées à un site de traitement et de valorisation situé à l’extérieur du territoire. Avec le projet conjoint des MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon, ces matières pourront désormais être traitées et valorisées chez nous.

Que prévoyez-vous faire du compost qui sera généré ?

Le compost sera distribué et valorisé auprès des citoyens et auprès des municipalités pour l’entretien des espaces verts. Il sera aussi valorisé en production agricole, horticole et pour l’aménagement de sites. Le compost produit respectera les meilleurs critères de qualité environnementale et agronomique.

Existe-t-il d’autres installations du genre au Québec?

Actuellement, on compte environ 500 municipalités au Québec qui pratiquent déjà la collecte et la valorisation des matières organiques à l’aide du bac brun.

Quels sont les désavantages liés à l’enfouissement de la matière organique alors qu’elle peut se décomposer?

La matière organique enfouie contenue dans les résidus se décompose en dégageant un biogaz essentiellement constitué de méthane, un gaz qui présente un potentiel de réchauffement 21 fois plus élevé que le dioxyde de carbone. Ce procédé dégage des gaz à effet de serre néfastes pour l’environnement.

Gouvernance

Pourquoi les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon font-elles partenariat dans ce projet?

Afin de créer un territoire de collecte de matières organiques (18 municipalités) pouvant générer un volume suffisamment intéressant à l’avantage des opérations et du même coup mobiliser un capital municipal suffisant pour couvrir plus aisément la responsabilité financière liée à un tel service.

En complément, les deux MRC ont décidé de faire front commun dans ce projet pour se conformer au plan d’action sur les changements climatiques en réduisant les gaz à effet de serre et pour atteindre les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du Gouvernement du Québec, soit de :

  • Bannir l’enfouissement des résidus organiques d’ici 2022;
  • Recycler et valoriser 60 % des résidus organiques.

Comment le centre de compostage sera-t-il géré ?

Le centre de compostage sera géré par la Régie intermunicipale de valorisation des matières organiques des MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon.

Impacts citoyens

Est-ce que la mise en place de ce nouveau service comporte des risques d’émanation d’odeurs ?

En fonction des dispositifs et des méthodes de traitement de la matière qui sont prévus, la Régie ne prévoit pas de nuisance devant porter atteinte à la qualité de vie des populations avoisinantes.